Pages

la mieTTe

7 planches 32x45
encre de Chine à la plume
(étude sur la douleur - projet d'exposition en milieu médical)


# Pain # Douleur
Perte d'identité, isolement, immobilité, honte, culpabilité, confusion.
Humilité
...
être un élément dans le tout, presque rien, une miette... 
revenir à l'essentiel.

dreAmZ on sAle

Encre de Chine, aquarelle
format A4







 


"A 14 ans on se cherche, parfois on lit le magazine Elle et on se dit qu'avec des talons sexy on serait une vraie femme, on aurait de la hauteur, du charisme, en fait on ressemblerait à une figure de mode, esthétique, belle, désirable et légère comme un papillon pour voleter dans la vie et entre les gens. 
On a la solution, c'était si simple en fait! ô joie!!!

Alors on les achète, parfois une fortune, et on les porte, parfois toute une vie... ces talons colorés qui nous font rêver.
On est peut-être belle, oui,
dans cet artifice que l'on s'impose, 
une garantie de force ou de féminité?
notre objet de fantasme et surtout celui des autres, 
mais il y a un hic,
évidemment,
on ne peut ni courir ni s'échapper ni voleter dans la vie ou si peu juste une heure, un boulet à nos pieds, car avec des talons on est classe il faut surtout rester droite, immobile, parfaite même si on a mal,
Alors quoi... Être une belle potiche?
Porter un accessoire de princesse, de dominatrice ou de star? 
En tout cas, on y a cru!" 

  ...
" Hihi toute ma vie je me suis dit ça ET j'ai porté des talons /à l'occasion/" S.
 ...
  " Pour moi les talons hauts élèvent les femmes au ciel. Ils allègent l'âme et galbent avec puissance une silhouette divine! " E.
  ...
"A 15 ans je me suis éclaté les pieds avec des escarpins pointus genre la classe panoplie 80s avec cheveux crêpés tu vois, alors que j'étais un vrai garçon manqué plutôt terrains vagues, mobylette et skate, je t'avoue que c'était pas super pratique :)" N.
 ...
"(bon....aprés on peut courir avec des talons...je dis ça je dis rien...)" K.
  ...
"J'adore les talons ils m'ont permis de prendre de la hauteur car j'aime être grande , lorsque j'en porte je me sens aussi grande que les hommes de part la stature et même plus grande car ils me donnent l’entière possession de ce pouvoir qu'est la Féminité. Je ne crains pas l’érotisme qu'ils conférent à ma silhouette car cette" femme objet" de désir est en fait maîtresse du jeu, sa féminité est conquérante et ses talons sont ses flèches!" S.

StrEEtgamE

friches industrielles / dans la rue /

/ peinture aérosol  / persos

 
 
Latino Graff
 
  

mAriAnne ...



" Marianne est une figure allégorique de la République française. Sous l’apparence d’une femme coiffée d’un bonnet phrygien, Marianne incarne la République française et ses valeurs contenues dans la devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Marianne est un important symbole républicain et une icône de la liberté et de la démocratie. "
encres, 25 x 32, mars 2017

la mErE

série de 5 planches 32x52 ,  
encre de Chine à la plume

// 1080p + son


tapisSErie X

collection d'échantillons de véritables tapisseries X des 70s
[+18]
 ** cliquer sur une image pour l'agrandir (diaporama)

des plaisirs & deSjEuX / doll'artZ

doll'artZ
(extrait)
encre de Chine sur papier, 
format original 250x325

** passer la souris sur le dessin pour mettre en pause le défilement


Lauréats 2016,
Concours rétribué financièrement du meilleur costume SMT, 
organisé à San Francisco, USA

SKin linKS

/ lienS dE peauX

25x32, encre de Chine à la plume


43.632685, 1.475884 / / Même pas peur ...

Installations dans le cadre de " #CREVE HIVERNALE - DECEMBRE 016 / NO MAN'S LAND / Le terrain ' vague ' ... continuum... "   (Suite)


 43.632685, 1.475884  / /  Même pas peur ... 
La première partie du projet est ic



Suite de l'intervention in situ sur une dizaine de jours, jeu en bois, pochoir en rose bonbon, déco drapeau avec Sylvie ...
 
" ... Malgré des épisodes de recul et de destruction on y croit, "on" est l'équipe, le groupe. Le temps passant, on s'adapte, on s'habitue à l'éphémère, aux bruits, on se fiche de la météo et de la boue, on trouve des passages plus confortables, on fait vraiment connaissance avec les habitants, et les chiens, on noue quelques liens et la défiance tombe et le respect s'installe et puis il y a Alain le gardien des lieux qui rassure.
On n'oublie pas le fond... mais on glisse plus comme des cons.
On a moins d'a priori, et on prend même de l'assurance: 
    ME     PAS     PEUR!
Alors naturellement on joue:

SistaA

Encre de Chine à la plume
5 planches 25x32

 ** cliquer sur une image pour l'agrandir (diaporama)

43.632685, 1.475884 / / Accroche-toi ...

Installations dans le cadre de " #CREVE HIVERNALE - DECEMBRE 016 / NO MAN'S LAND / Le terrain ' vague ' ... continuum... "  ***
des sons et
des photos ICI  et
43.632685, 1.475884  / / Accroche-toi ...
la deuxième partie du projet est ici

Réalisation d'un projet in situ pendant une dizaine de jours. Dessins à la plume et encre de Chine / fusain sur des papiers froissés déchiquetés, trouvés sur le lieu. Les dessins sont estampillés "43.632685, 1.475884" coordonnées GPS du terrain vague...


" Ce lieu "interdit au public", jouxtant un camp de Roms et une déchetterie, est assez austère malgré la présence de quelques végétaux, peupliers, champignons, et de rares oiseaux, sol cabossé, cerné de grillages rehaussés de barbelés, couvert de déchets, de verre brisé, de rebuts de la société de consommation, et essentiellement peuplé de chiens qui en ont fait leur territoire et en sont les gardiens. 

Sur TeS TraceS

Haute-Garonne / France /














** cliquer sur une photo pour obtenir un diaporama


"There is a ghost
And it goes out
On the land
On the land
It's lifted up
It feels and flows
On many hands
On many hands

Oh, my lover
Oh, my lover
Never was there another
Where has my loverman gone

Away, away
Across the land
Across the land
Across the land"


Montréal graffYstreet summer

 // summer  ( winter ICI )

Québec / Montréal /

 ** cliquer sur une image pour l'agrandir (diaporama)



" A Montréal, nombreux sont ceux qui ont imposé leurs noms sur les murs. Dans la ville, impossible de se promener sans tomber nez à nez sur un tag ou autre graffiti. Sans compter les événements annuels comme le Mural Festival ou le maintenant traditionnel festival Under Pressure qui réunissent la scène graffiti.